Quand le Secrétaire Département de l’UNSA territoriaux, Pierre CAHUZAC s’exprime, il n’a pas l’habitude d’utiliser la langue de bois et dit clairement ce qu’il a à dire!

Une nouvelle fois, c’est à l’encontre de Patrick MARFAING, Syndicaliste et politique, bien connu depuis quelques mois à Narbonne pour ses apparitions polémistes dans les médias qu’il adresse une mise en garde sévère.

Pierre Cahuzac, secrétaire départemental Unsa Territoriaux de l’Aude:  » je tiens à te prévenir très sérieusement que ton intervention est juridiquement illégale car tu es hors de ton champ de compétence et n’a aucun droit ni aucun mandat pour défendre un agent de la mairie de Narbonne ». …je te conseille vivement d’annuler ta conférence de presse et d’éteindre le feu que tu viens (sans doute avec l’aide de ceux qui mélangent politique et syndicalisme) d’allumer »

Anticor11 avait dénoncé en son temps un mélange des genres à propos de ce personnage public qui s’impliquait assidûment en soutien à Jacques BASCOU (pourquoi pas) mais  en prenant position contre certains de ses camarades syndicalistes, allant jusqu’à demander l’exclusion de l’un d’entre eux, Jean-François ANDUJAR qu’il accusait de mélanger les genres, lors de son passage remarqué dans l’émission CAPITAL…

Déjà, le Responsable Départemental Pierre CAHUZAC avait du intervenir pour rappeler à l’ordre ce syndicaliste visiblement trop lié au pouvoir politique local.  http://www.ladepeche.fr/article/2014/02/04/1810149-on-ne-veut-pas-melanger-la-politique-et-le-syndicalisme.html article de Walter Desplas La Dépêche

Narbonne. «On ne veut pas mélanger la politique et le syndicalisme»

Pierre CAHUZAC: «Je suis là aujourd’hui pour rappeler les règles qui régissent notre syndicat, dans le nom duquel figure en gros l’appellation «Autonome», on ne mélange pas la politique avec l’engagement syndical car il y a un risque de conflit d’intérêts. Concernant particulièrement le cas de Patrick MARFAING, je rappelle que ce dernier en mars 2013 est monté directement au créneau pour accuser M. ANDUJAR de se servir du syndicat pour régler des comptes politiques, or c’est ce qu’il est exactement en train de faire…Puisque à l’époque il a réclamé des sanctions exemplaires à l’encontre de M. Andujar, qu’il se les applique à lui-même donc ».

Le 4 février 2014 MARFAING est présenté sur le site de campagne "jaime-narbonne"

https://anticor11.org/?p=9048

Narbonne: l’apparition du responsable du syndicat UNSA sur la liste socialiste de Jacques BASCOU éclaire un des épisodes de l’émission CAPITAL!

https://anticor11.org/?p=9114

Patrick MARFAING: Les manœuvres du syndicaliste dans les coulisses du pouvoir politique…

Aujourd’hui, c’est ce même Patrick MARFAING qui au nom de l’UNSA  »va saisir le tribunal administratif, suite à la nomination du chef de la police municipale au centre de vidéoprotection ».

Une affaire  certainement douloureuse pour le Chef de la police municipale, Jean-Marie KLAOUI qui, en recherchant des appuis politiques tout azimut n’a certainement pas tiré la meilleure carte pour que le changement d’affectation qu’il refuse soit examiné avec sérénité après avoir été débouté en référé par le Tribunal.

Au point que, si l’implication politique de Patrick MARFAING est parfaitement légitime et ne pose aucun problème, c’est l’instrumentalisation du syndicat UNSA dans des objectifs politiciens qui commence maintenant à exaspérer même en haut lieu…

D’après nos sources, la hiérarchie de l’Union Nationale des Syndicats Autonomes hésiterait entre deux solutions:

L’exclusion pure et simple du Syndicat

Ou

Des poursuites judiciaires à son encontre.

carton

 

http://www.lindependant.fr/2014/09/19/couac-a-l-unsa-autour-de-jean-marie-klaui-chef-de-la-police-municipale-de-narbonne,1931513.php

Couac à l’Unsa autour de Jean-Marie Klaui, chef de la police municipale de Narbonne