Édition du jeudi 23 septembre 2010


A la confluence de différentes tensions (sociales, politiques, juridiques, économiques), l’Office public de l’habitat du Grand Narbonne (OPH) vit des jours difficiles, miné par une situation financière inquiétante. La Chambre régionale des comptes a passé au crible son fonctionnement de 1996 à 2009 : parc locatif, gouvernance, finances… Très attendus dans le monde politique et judiciaire, l e projet, puis le rapport d’observations définitives, des documents encore confidentiels, ont été rendus par les magistrats. De la gestion de l’affaire Montès par l’actuelle gouvernance aux marchés publics passés par la précédente, il n’épargne, véritablement, personne. Midi Libre y a eu accès. Morceaux choisis.
Nous avons souhaité donner la parole à Michel Moynier, Jean Fabre, Serge Abad-Gallardo

et Jean-Luc Montès, sans succès.