Hérault :Le Parti Socialiste décide de porter plainte contre Robert Navarro pour « abus de confiance »

 
Midi Libre
Publié à 12 h 25 – Mis à jour à 16 h 20 -
 Le PS a décidé de porter plainte pour « abus de confiance » contre Robert Navarro, sénateur, ancien patron de la fédération de l’Hérault, proche de Georges Frêche et exclu en février 2010, a annoncé le parti jeudi dans un communiqué.

« Le Parti Socialiste a décidé de porter plainte pour abus de confiance contre M. Robert Navarro, ancien 1er secrétaire fédéral de l’Hérault, après la découverte de nombreuses factures réglées pendant plusieurs mois par la fédération pour des déplacements sans lien avec son fonctionnement », a indiqué le PS.

Robert Navarro avait été exclu du PS en février 2010 pour avoir suivi aux régionales Georges Frêche, ancien président du conseil régional du Languedoc-Roussillon, décédé en 2010.

La Fédération de l’Hérault avait depuis été mise sous tutelle du PS. Lors de cette tutelle, « il est apparu que de nombreux déplacements effectués par Robert Navarro et certains de ses proches et sans rapport avec l’activité du Parti socialiste avaient été réglés par la fédération », précise le communiqué.

Cette décision intervient alors qu’Arnaud Montebourg a rendu public un rapport explosif sur «  les dérives » de la fédération des Bouches-du-Rhône, mettant en cause son patron Jean-Noël Guérini, réélu jeudi à la tête du département. La direction du PS a installé mardi une commission d’enquête sur cette fédération alors que la Première secrétaire Martine Aubry assure qu‘« il n’y a rien dans le rapport Montebourg », qu‘« il n’y a pas d’éléments de preuve ».