A VERZEILLE, entre Carcassonne et Limoux, la vie n’est pas toujours un long fleuve tranquille.

La commune est depuis 2006 dans le réseau d’alerte des finance publique à cause de son endettement trop élevé.

En 2008, un nouveau Maire est élu, Elisabeth CARBONNEL, ancienne analyste financier à la Banque de France.

Cette élue qui met en avant l’équité et la transparence dans sa gestion de la commune et de l’argent public vient de démissionner.

Élisabeth Carbonell, l'ex-maire de Verzeille se confie.Photo DDMD.D.
Élisabeth Carbonell, l’ex-maire de Verzeille se confie.Photo DDMD.D.

Quelque phrases expliquant sa démission et recueillies par la Dépèche de Midi, ont attirés notre attention:

« J’ai découvert très vite des dysfonctionnements que je ne pouvais approuver et valider. Je n ‘ ai pas été élue pour privilégier des intérêts privés au détriment des intérêts collectifs ! Je n ‘ ai pas été élue pour signer aveuglément et mettre un visa sur les documents. »

« Une lettre d’insultes et de menace de mort a suivi. On ne rigole pas à Verzeille, on rentre dans le rang où on s ‘en va. »