Édition du jeudi 30 décembre 2010

 

Midi Libre

 

LE PLAN DÉPARTEMENTAL D’ÉLIMINATION DES DÉCHETS ANNULÉ PAR LA JUSTICE   Le projet de création d’un centre d’enfouissement des déchets de l’Ouest aud…

 

LE PLAN DÉPARTEMENTAL D’ÉLIMINATION DES DÉCHETS ANNULÉ PAR LA JUSTICE   Le projet de création d’un centre d’enfouissement des déchets de l’Ouest audois au lieu-dit ‘Lassac’, à Sallèles-Cabardès, est au cœur d’une passe d’armes judiciaire, menée principalement par   Terres d’Orbiel   , les riverains de Salsigne et l’association   Gratte-Papiers   , opposés au conseil général et au syndicat des ordures ménagères (Sydom).

Le paroxysme est atteint le   3 décembre   , avec l’annulation, sur le fond, du plan départemental d’élimination des déchets ménagers et assimilés (PDEDMA), dont le projet de centre d’enfouissement à Lassac constitue la pierre angulaire. Ce plan avait déjà été annulé sur la forme par le tribunal administratif de Montpellier, en juin 2009, avant d’être

réadopté à l’identique, un mois après.

Le   6 décembre   , c’est au tour de la délégation de service public pour la création et l’exploitation du centre de Lassac, accordée en juillet 2009 par le Sydom au groupe Séché Environnement, d’être annulée par la juridiction montpelliéraine.

Dans la foulée, le conseil général, le Sydom et le groupe Séché annoncent leur décision de faire appel du jugement du tribunal administratif.

Suite devant la cour administrative d’appel de Marseille, d’ici un an et demi à deux ans…