L’Indépendant carcassonne

L’ancien maire de Brousse plonge pour abus de confiance

Le 1er février dernier, l’ancien maire de Brousses-et-Villaret, Pierre Inard, et l’un de ses conseillers municipaux de l’époque, Alain Gasc, étaient cités devant la justice carcassonnaise pour abus de confiance.

La justice soupçonnait des détournements de fonds de la part des deux élus. Le contentieux portait sur la somme de 60 000 euros, correspondant à des subventions attribuées par le conseil général et l’État à la mairie de Brousse, entre 1997 et 2007, afin de restaurer les deux églises de la commune. Or, l’artisan chargé des chantiers, n’aurait facturé que pour 41 000 euros de travaux, soit un différentiel de 19 000 euros.

Le tribunal correctionnel, qui avait placé l’affaire en délibéré, a finalement rendu sa décision, hier après-midi, en ouverture d’audience. Pierre Inard et Alain Gasc, ont ainsi été reconnus coupables des faits reprochés, « abus de confiance au préjudice du conseil général, de la préfecture et de la commune de Brousse », pour le premier. Et de la même infraction pour le second, mais sous l’angle de la complicité.

 

Une affaire suivie par anticor11…

http://anticor11.org/?p=3210

http://anticor11.org/?p=2308