Le PS accusé d’étouffer l’affaire Guérini

Par LEXPRESS.fr, publié le 22/08/2011

Le sourire de Guerini

Le sourire de Guerini

Arnaud Montebourg a accusé le parti d’avoir « méprisé son travail » sur les dysfonctionnements de la fédération des Bouches-du-Rhône. Et la droite le soutient.

La publication du rapport de la commission Richard le 5 juillet dernier -et ses prudentes recommandations- n’a pas clos le feuilleton Guérini. Au contraire, l’annonce d’une probable mise en examen début septembre de Jean-Noël Guérini a relancé le dossier.

A la tribune de « sa » fête de la rose, Arnaud Montebourg a accusé dimanche son parti d’avoir « méprisé son travail » sur la fédération de Bouches-du-Rhône.

« On a dédaigné mes avertissements, on a méprisé mon travail en expliquant qu’il n’y avait rien dans mon rapport, on a refusé de lire les documents et les preuves que j’avais apportées aux thèses que j’avançais. Pire, on me les a renvoyées par lettre recommandée », a déclaré le candidat à la primaire PS.

Le candidat à la primaire présidentielle a précisé que par « on », il visait « la direction » du parti, soit, notamment, Martine Aubry.

« J’aurais préféré me tromper, et je regrette pour les Marseillais, pour les habitants de Bouches-du-Rhône et pour les socialistes la tournure des événements », a-t-il poursuivi.

Montebourg peut compter sur la droite

Dans ce combat contre le patron du PS dans les Bouches-du-Rhône, Arnaud Montebourg peut bien sûr compter sur le soutien de la droite.

Le député marseillais Renaud Muselier s’étonne ainsi dans Le Figaro de ce lundi du « silence radio » au PS, qui a fait suite à l’annonce d’une possible mise en examen. « François Hollande a couvert le système pendant dix ans. Martine aubry a récupéré le bébé. Je lui ai écrit en février pour lui rappeler toutes les procédures judiciaires impliquant des élus de la fédération du PS des Bouches-du-Rhône. Elle ne m’a jamais répondu. »

Quant à Guy Tessier, député lui-aussi marseillais, il annonce « un séisme politique à gauche, si Jean-Noël Guérini est mis en examen ».